vendredi 8 juin 2018

La fête du bicentenaire des Caisses d'Épargne, avec Mika en guest-star, continue de faire des vagues

La location des jardins du château de Chambord, le cachet du chanteur Mika, la guest-star, le cachet du DJ et de Stéphane Bern, sans oublier traiteur, bus, service de sécurité... cela fait beaucoup pour la syndicaliste Véronique de Magy.
      © Stéphanie Para
La soirée d'anniversaire prévue ce jeudi soir au château de Chambord, à l'occasion du bicentenaire des Caisses d'Épargne, n'est pas du goût de la CFTC. 

Dépenses pharaoniques pour anniversaire royal ! L'intitulé du tract régional du syndicat CFTC annonce la couleur. La soirée qui doit réunir, ce jeudi 7 juin, 2.800 invités, sociétaires et certains salariés des Caisses d'épargne, engendre des dépenses qui "dépassent le raisonnable", selon la CFTC.
 
Avec Mika comme guest-star
 
Au niveau de Loire Centre, la CFTC a estimé ladite dépense entre 700.000 et 1.000.000 euros. "Cela en tenant compte de la location des jardins du château de Chambord, le cachet du chanteur Mika, la guest-star, le cachet du DJ et de Stéphane Bern, sans oublier traiteur, bus, service de sécurité, etc.", explique la syndicaliste Véronique de Magy.
 
"Alors que notre direction refuse à chaque négociation annuelle un coup de pouce aux salaires, cette dépense prouve que nos priorités ne sont pas les leurs".
 
L'esprit philantropique de Benjamin Delessert...
 
Pour elle, une manifestation de moindre ampleur aurait été plus raisonnable, "à l'heure où nombre de nos collègues ont du mal à joindre les deux bouts, que de nombreux clients ont du mal à finir le mois et nos tarifs sont toujours en hausse. Ce camp du drap d'or dérange par son aspect outrancier et la CFTC ne peut que dénoncer cet état de fait". 
 
Le tract de la CFTC s'achève par un ironique "N'oubliez pas vos bottes en caoutchouc, le temps est incertain". Il se murmurait, à la mi-journée, que certains syndicalistes pourraient être tentés de perturber le bon déroulement de la soirée. Il faut se souvenir que, dernièrement, Jean-Pierre Sueur, sénateur PS du Loiret, avait vivement réagi dans un courrier adressé à la direction de Caisses d'épargne Centre Loire aux fastes dudit événement.
 
A lire aussi

Domaine National de Chambord

Publié le 07/06/2018 à 16h10 - Philippe Ramond - www.larep.fr/

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire