mercredi 4 avril 2018

Champs-sur-Marne : la banque Casden emménage à la Cité Descartes

Champs-sur-Marne, le 26 mars. Directeur central de la Casden, Yves Grau, a piloté le déménagement qui a conduit la banque dans ses nouveaux locaux, avec vue sur le chantier du Grand Paris Express. LP/Julie Olagnol
Le siège de la banque coopérative de la fonction publique a quitté le Cours des Roches à Noisiel pour un bâtiment neuf à deux pas de la gare de Noisy-Champs et du futur Grand Paris Express.
 
Les 400 salariés et la centaine de prestataires de la Casden, la banque coopérative de toute la fonction publique, ont quitté mi-mars le Cours des Roches, à Noisiel, pour la Cité Descartes, à Champs-sur-Marne.
 
Le chantier, lancé en janvier 2016, a duré deux ans comme prévu. La surface de bureaux est passée de 10 000 m2 à 14 000 m2, permettant de créer des espaces de travail collaboratif modulables, une salle de fitness et une tisanerie à chaque étage. Quelque 5 000 m² supplémentaires peuvent encore être construits.
 
Le nouveau bâtiment se trouve à la sortie de la gare de Noisy-Champs, qui accueillera le Grand Paris Express en 2024. « Nous devons continuer à attirer les talents et c’est plus facile à 50 m des transports en commun. Il existe un réel potentiel avec tous les étudiants du campus », argumente Yves Grau, le directeur central de la Casden, qui a piloté le déménagement.

La Casden, qui appartient au groupe Banque populaire et Caisse d’épargne, aura pour voisine l’Urssaf. « Nous faisons un pari car il n’y a pas encore beaucoup de tertiaire ici. Nous ne voulons pas nous retrouver dans trente ans dans la situation que nous avons connue à Noisiel, qui n’est pas un bassin d’emploi », estime Yves Grau.
 
Le cabinet du maire de Noisiel, Mathieu Viskovic (PS), se veut plus positif : « On dit que des entreprises partent de Noisiel mais un Grand Frais s’installe ! Les territoires vont s’adapter avec l’arrivée du Grand Paris Express. »
 
Un bâtiment haute qualité environnementale
 
L’annonce du déménagement était tombée en 2013. L’ancien bâtiment ne respectait plus les obligations en matière d’environnement et une réhabilitation aurait été trop coûteuse. « Nous avons fait le choix de rester dans le secteur pour les salariés qui, pour la plupart, ont acheté dans le département. »
 
Le bâtiment est classé Haute qualité environnementale Effinergie + c’est-à-dire qu’il consomme 40 % de moins que ce que la réglementation de 2012 préconise. « Nos collaborateurs s’étonnent du débit moins important des robinets », sourit Yves Grau.
 
A Noisiel, les deux bâtiments qui composaient l’ancien siège de la Casden ont été vendus au promoteur Les nouveaux constructeurs, également maître d’ouvrage pour le nouveau bâtiment de Champs-sur-Marne.
 
« L’opération de démolition-reconstruction est prévue d’ici la fin de l’année 2018 », précise le service urbanisme de la mairie de Noisiel. Un immeuble de 113 logements collectifs au 60, cours des Roches et un autre de 87 logements au 91-93 Cours des roches, tous en accession à la propriété, sortiront ensuite de terre.
 
Quant aux arrivées d’entreprises attirées par le Grand Paris Express, pour le moment, seules les installations de la Casden et de l’Urssaf, soit environ 700 salariés en tout, ont été annoncées. Déjà présent à Champs, le fournisseur d’accès Internet haut débit Céleste s’offre aussi une extension de 2600 m2.
 
L’aménageur EpaMarne prévoit de développer le tertiaire dans la Zone d’aménagement concertée de la Haute Maison. Un lot multifonctionnel avec 4800 m2 de bureaux a aussi été signé au Marché international des professionnel de l’immobilier avec Linkcity. Sans oublier la future grande tour en bois Treedit de Vinci Construction avec 4000 m2 de bureaux.  


Champs-sur-Marne, lundi 26 mars 2018. Le bâtiment a été conçu par COSA Colboc Sachet architectures. LP/Julie Olagnol

 
Julie Olagnol| 03 avril 2018, 16h58 | MAJ : 03 avril 2018, 17h17 - leparisien.fr

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire