vendredi 4 août 2017

Les banques françaises montrent leurs muscles

Fortes d'un modèle diversifié, les banques françaises ont réalisé des performances solides et généralement bien meilleures que prévu au premier semestre, confortant leur assise en Europe où le secteur finit de solder la crise financière. "Les banques françaises affichent dans l'ensemble de très bons résultats (...) par rapport aux attentes et par rapport aux banques américaines", estime auprès de l'AFP Fahrad Moshiri, analyste chez Alphavalue.
 
Au premier semestre, les établissements français ont dû composer avec une base de comparaison défavorable avec la même période en 2016, durant laquelle la plupart avait empoché de juteuses rentrées d'argent avec la vente de participations dans Visa Europe à son ancienne maison mère Visa Inc., pour plus de 18 milliards d'euros. Mais dans l'ensemble, les chiffres dévoilés ont été souvent bien meilleurs que l'attendaient les analystes. Et corrigé des plus-values liées à Visa Europe et d'autres effets exceptionnels, le tableau d'ensemble prend une coloration encore plus flatteuse pour les banques françaises.
 
Mute
Current Time 0:00
/
Duration Time 0:00
Loaded: 0%
Progress: 0%
Stream TypeLIVE
Remaining Time -0:00
 
Playback Rate
1
Chapters
  • Chapters
Subtitles
  • subtitles off
Captions
  • captions settings
  • captions off
BNP Paribas a ainsi confirmé sa place de numéro un en France et en Europe avec un bénéfice semestriel de plus de 4 milliards d'euros, ajusté des effets exceptionnels, en amélioration de 15,5% sur un an. Derrière lui, le groupe Crédit Agricole, qui regroupe l'entité cotée Crédit Agricole SA et ses caisses régionales, revendique un bénéfice net ajusté de presque 3,7 milliards, en hausse de 27%, et Société Générale de plus de 2,5 milliards, en hausse de quasiment 33%. BPCE voit son bénéfice net ajusté s'effriter très légèrement, de 0,2% à 1,9 milliard, masquant toutefois les performances de sa filiale cotée Natixis qui, elle, voit son bénéfice grimper de 30% à 917 millions d'euros.
 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire