mardi 20 juin 2017

La Bred aide le petit commerce à exploiter la data

L’exploitation des données clients pour mieux les fidéliser reste encore l’apanage des géants d’Internet et des grandes enseignes. - Shutterstock
Fid Pro permet aux magasins de quartier d’exploiter les données d’achat de leurs clients.
 
Le big data pour les nuls. C'est un peu cela que propose la Bred (Banques Populaires) avec son programme Fid Pro. Ce logiciel d'analyse des tickets de cartes de paiements permet de se faire une idée au cent près du comportement des clients, montant moyen, fréquence des achats etc. Et d'en tirer d'utiles leçons pour fidéliser, identifier les nouveaux venus ou reconquérir ceux qu'on voit trop rarement, grâce à l'envoi de SMS ou d'e mail bien ciblés.
 
Sauf qu'à l'exception des géants d'Internet et des grandes enseignes qui s'y mettent, cette mine de renseignements reste peu ou mal exploité. Faute des moyens et compétences requis qui restent en général hors de portée des commerçants indépendants.
 
L'iniative de la Bred s'adresse en priorité aux commerces de centre ville, doublement fragilisés par la montée de la vente en ligne et la prolifération des centres commerciaux de périphérie. Fid Pro leur permet de systématiser l'exploitation des données clients dans le but de développer leurs ventes. « Tout passe par l'analyse des tickets de paiement par carte réalisés dans les magasins physiques et bientôt aussi sur les sites », explique Françoise Epifanie, directrice développement de la banque qui a travaillé sur ce projet avec la start up Izycap.
 
Moyennant une côtisation mensuelle de 49 euros, Fid Pro, fournit aux commerçant un programme de fidélisation des clients avec envoi de SMS informant sur les promotions et les offres. - Bred
Moyennant tout de même une cotisation mensuelle de 49 euros, Fid Pro va au-delà de la simple analyse des transactions et se charge de construire un programme de fidélité couplé à la carte bancaire des clients. Ceux ci reçoivent des SMS les informant des offres et promotions susceptibles de les intéresser. Côté consommateur, plus besoin d'encombrer son portefeuille d'une énième carte de fidélité ou de coupons  papier : on s'inscrit en remplissant un formulaire ou directement via le terminal de paiement des magasins. Seule obligation : donner son numéro de mobile pour recevoir les SMS.
Pour les artisans aussi
 
Testés depuis neuf mois en région parisienne, en Normandie et à la Réunion, le programme a vocation à s'étendre partout où la Bred est implantée, soit essentiellement en Ile-de-France et dans les DOM TOM. « Fid Pro peut intéresser les artisans comme les coiffeurs qui sont loin d'avoir tous des fichiers clients », relève Françoise Epifanie.
 
Valérie Leboucq Le 20/06 à 16:50

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire