jeudi 23 février 2017

Le plan numérique de BPCE inquiète les représentants des salariés

BANQUE : « Trois ans pour fermer 400 agences dans les réseaux Banque Populaire et Caisse d'Epargne, c'est très court et cela ne laisse pas le temps du dialogue social », a fustigé Sébastien Busiris, responsable FO banques, au lendemain de l'annonce du plan numérique de BPCE qui prévoit de réduire son réseau de 5 % d'ici à 2020 en supprimant près de 4.000 emplois. Pour limiter l'impact du digital sur l'emploi, la fédération demande l'ouverture « rapide d'une table ronde dans la profession bancaire ». De son côté, la CFDT demande la mise en place « d'un plan de formation et d'accompagnement de grande ampleur » pour les salariés, qui devront évoluer vers de nouveaux métiers.
 
Sharon Wajsbrot

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire